Une heure, une seconde, une journée : petite histoire d’amour

Toujours dans le cadre de mon super MOOC Comics : art in relationship, que je recommande vivement (on peut le commencer n’importe quand) je me suis attelée à un exercice stimulant : dessiner trois planches courtes de six cases, chacune représentant une durée, une seconde, une heure et une journée. Attention, not safe for grumpies : j’ai complètement écouté la midinette en moi. Je sais que j’aurai pas le premier prix d’anatomie, mais plus j’utilise le pinceau pentel et plus je l’apprécie (et moins je cochonne).

 

OneHour

OneSecond
OneDay

Commentaires :

Ouais, mais pour le “une seconde”, ce n’est possible qu’avec un téléphone moderne… les messages sont beaucoup plus longs à taper sur le Sagem myX2 (dernier cri… de dinosaure).

Elodie (17/03/2016, 20:28) #

Ajoutez votre grain de sel !